Accueil Spécial élections Ian Brossat : « Le seul projet qui puisse faire rêver les...

Ian Brossat : « Le seul projet qui puisse faire rêver les Européens, c’est l’harmonisation sociale par le haut »

Ian Brossat, tête de liste du Parti communiste aux élections européennes a participé à « Place de la Santé », le grand oral organisé par la Mutualité Française sur le thème de l’Europe Sociale. Celui-ci s’est dit « heureux de venir parler de l’Europe Sociale devant des militants mutualistes, dont nous partageons de nombreuses valeurs alors que les débats ont été jusqu’à maintenant trop axés sur les questions de sécurité et d’immigration».

Pour Ian Brossat, le traité européen axé sur deux dogmes, celui de la limitation à 3 % de l’augmentation des dépenses des Etats qui a conduit aux politiques d’austérité et à réduire les services publics et celui de la concurrence libérale non faussée, a transformé l’Europe en une machine à régression sociale. «  L’Europe sociale qu’on nous avait vendu etait une très belle idée mais elle a été dévoyée. A la place, on nous a « fourgué » le libéralisme ». il faut changer profondément son cours. Si nous changeons l’Europe, nous pourrons la sauver.  L’Europe n’est pas qu’un marché, n’est pas celle qui a raboté notre modèle social. Le seul projet qui puisse faire rêver les européens c’est l’harmonisation sociale par le haut. c’est une ambition de civilisation ».

Quelques propositions : 

–    Un smic à 60 % du salaire médian dans chaque pays. En France, cela porterait le Smic à 1400 euros nets. « Les européens doivent pouvoir vivre de leur travail. Alors que nous produisons plus de richesses, les pauvres sont de plus en plus nombreux ». 

 –    Une clause de régression sociale : elle permettrait à chaque peuple de refuser une clause européenne si elle représente un moins disant social.

–     Une Europe des services publics 

–     Un airbus du médicament

Il s’agirait de créer une instance européenne pour le médicament. « Nous connaissons une révolution thérapeutique qui donne beaucoup d’espoir aux  malades mais le lobby pharmaceutique s’accapare ces innovations dans une loi du profit au détriment de l’intérêt général ».

– Combattre les paradis fiscaux en Europe

« Les paradis fiscaux membres de l’Union européenne que sont le Luxembourg, les  Pays-Bas et l’ Irlande. Ils nous pillent. S’ils ont vocation à rester en Europe, sermonons les ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne-Marie Thomazeau
Rédactrice en chef adjointe du magazine Viva, Anne-Marie Thomazeau est spécialisée dans la protection sociale et l’économie de la santé.

LES DERNIERS BILLETS

« Accorder des moyens supplémentaires à l’hôpital est un impératif » Henri Sterdyniak, membre des Economistes atterrés.

Alors qu’une grande manifestation est prévue ce 14 novembre pour réclamer un « plan d’urgence pour l’hôpital public » et mettre...

Ce nouveau monde-là, nous n’en voulons pas !

Par Jean-Paul Benoit, président de la Fédération des mutuelles de France Depuis 1974 et les mesures Giscard, pas...

Le gouvernement réduit l’accès aux soins des étrangers

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé plusieurs mesures remettant en cause les dispositifs d’accès aux soins des personnes étrangères vulnérables....

Plfss 2020 : la commission des affaires sociales du Sénat alerte sur la dette sociale

L’équilibre de la Sécurité sociale, annoncé à grand bruit l'année dernière, aura vécu moins de deux semaines, mis à mal par...