Emmanuelle Heidsieck

About

83 ARTICLES

/

0 Commentaires

Articles

« Précurseurs, les centres de santé doivent être partie prenante de la réforme »

Roland Walger, coordinateur du Regroupement national des organismes gestionnaires des centres de santé (Rnogcs).

« Il y a une menace sur les finances de la Sécurité sociale »

Le transfert des excédents vers les finances de l’Etat « serait redoutable pour notre système de santé », alerte le chercheur Frédéric Pierru.

André Grimaldi « quand on augmente les dépenses dans un secteur, on les diminue dans un autre»

Le professeur émérite CHU Pitié Salpêtrière s'inquiète cependant du risque de transfert de charge sur les complémentaires et l'hôpital

Etude Deloitte : «90 % des Français pour le RAC zéro, 70 % pour un effort Sécu+complémentaires »

Selon la récente étude Santé 2018 de Deloitte-Opinionway, 90 % des Français jugent la réforme du RAC zéro « primordiale ou importante »

Nicolas Revel : « RAC zéro : un effort très important de l’assurance maladie et des complémentaires »

Nicolas Revel, a affirmé lors d’un petit-déjeuner de l’AJIS que le panier RAC zéro en dentaire « devrait représenter 45% des soins prothétiques

« La réforme du reste à charge zéro va impacter les réseaux de soins »

Willy Jager, spécialiste des politiques de santé, auteur du rapport pour le think tank Terra Nova : « La santé en réseaux»

Bascule de cotisations vers la Csg : un nouveau modèle social ?

Les travailleurs ne cotisent plus pour la maladie depuis le 1er janvier dernier et il en sera de même pour le chômage dès le 1er octobre.

Jean-François Naton : « Je plaide pour une reconquête de la Sécurité sociale »

Jean-François Naton, responsable du pôle Travail-santé-protection sociale de la Cgt.

Le reste à charge zéro ne doit pas peser sur les complémentaires – Gérard Raymond, vice-président de France Assos Santé

France Assos Santé, qui représente les usagers, estime que c’est à l’assurance-maladie d’intervenir en priorité pour financer le Rac zéro.