Accueil Sécurité sociale Hôpital L'hôpital en burn out

L’hôpital en burn out

La Fhf, Fédération hospitalière de France, a publié une plate-forme de propositions pour le prochain quinquennat. Elle interpelle sur les sujets brûlants qui minent l’accès aux soins en France : déserts médicaux, manque de personnel, recours massif à l’intérim, permanence des soins.

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France, se félicite :  « C’est la première fois que la santé est abordée ainsi dans le cadre d’une élection présidentielle. Et c’est une bonne chose car la santé est un sujet majeur d’inquiétude et de questionnement de la part des Français. Sur ce thème, le débat démocratique et essentiel. »

La Fhf, qui regroupe l’ensemble des hôpitaux et des établissements médico-sociaux publics, publie une plate-forme de propositions destinées aux candidats à l’élection présidentielle. Elles ont été formulées suite à 6 600 contributions et un tour de France de plusieurs mois dans les établissements : « Nous avons fait le constat d’un hôpital déboussolé, déplore Frédéric Valletoux, d’un système à bout de souffle, de professionnels épuisés proches d’une situation de burn out. » La plate-forme a défini 4 principes cardinaux :

– la santé n’est pas un marché comme les autres ;
– la diversité au sein du système de santé est une richesse et non un handicap, mais tous les acteurs ne sont pas substituables ;
– la politique des économies au rabot doit être remplacée par une réorganisation globale ;
-la santé et le secteur médico-social sont des atouts et non des charges pour la France.

  • 12 orientations politiques à l’attention des candidats à l’élection présidentielle, afin de donner un nouvel élan rassembleur au système de santé.
  • 50 propositions détaillées à l’attention du prochain ministre de la Santé afin de décliner les orientations générales en autant d’actions de déverrouillage du système de santé.

Déserts médicaux, coût du recours au personnel intérimaire, financement, passerelle ville-hôpital, permanence des soins, liberté d’installation des médecins de ville, engorgement des urgences… Voici quelques unes des questions abordées au sein de la plate-forme, « la plus essentielle étant celle de l’accès aux soins », insiste Frédéric Valletoux.

– Retrouvez les plate-formes en ligne : 
– le site de la concertation numérique lancée par la Fhf : http://monavisnotresante.fhf.fr
– le blog du tour de France Fhf des établissements : http://tourdefrance.fhf.fr

 

La Fédération rappelle que l’hôpital public aujourd’hui c’est : 

– 80 % des prises en charge complexes ;

– 98 % de l’accueil des patients polytraumatisés ;

– 80 % de l’activité psychiatrique ;

– 82 % de l’accueil des enfants de moins de 4 ans ;

– 68 % de l’accueil des plus de 75 ans ;

– 92 % de l’accueil des plus démunis ;

– 90 % des gardes médicales ;

-100 % de la réponse aux crises sanitaires.

Anne-Marie Thomazeau
Rédactrice en chef adjointe du magazine Viva, Anne-Marie Thomazeau est spécialisée dans la protection sociale et l’économie de la santé.

LES DERNIERS BILLETS

La santé en tête des préoccupations des Français

73% d'entre eux se montrent cependant satisfaits et bien couverts par leur complémentaire santé selon le deuxième baromètre de la protection sociale...

« Nous assistons à la mort clinique de l’Hôpital » estime l’urgentiste Christophe Prudhomme,

Christophe Prudhomme est le porte-parole de l'association des médecins urgentistes français et syndicaliste CGT Que vous inspire la...

Retraites : « Tout ne se décrète pas d’en haut », estime Hugues Vidor, président de l’Udes

Le 10 janvier s'est ouverte à Paris la Conférence du financement qui faisait suite à une mobilisation d'une ampleur inédite. Hugues...

Retraites : les Mutuelles de France appellent à manifester les 9 et 11 janvier

La Fédération des mutuelles de France appelle les mutualistes à participer massivement, jeudi 9 et samedi 11 janvier 2020, aux 36e et...