Accueil Sécurité sociale Système de soins Déploiement de la téléconsultation dans les pharmacies

Déploiement de la téléconsultation dans les pharmacies

L’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (Uncam), la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (Fspf) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (Uspo) ont signé le 6 décembre un avenant à la Convention nationale pharmaceutique, précisant les conditions dans lesquelles les pharmaciens pourront contribuer à la réalisation d’actes de téléconsultation à partir de leur officine.

L’avenant à la Convention nationale pharmaceutique détermine les modalités de mise en œuvre de la téléconsultation en officine ainsi que le rôle d’accompagnement du pharmacien dans ce cadre.

La prise en charge s’effectue dans le respect du parcours de soins. Le pharmacien devra, pour organiser des téléconsultations, disposer d’un espace permettant de préserver la confidentialité des échanges. Dans le cadre de la téléconsultation, il pourra, à la demande du médecin, transmettre des données complémentaires comme les valeurs tensionnelles.

Une rémunération annuelle sera versée aux pharmaciens avec 2 volets : une participation forfaitaire de 1 225 € la 1re année afin de permettre au pharmacien de s’équiper en objets connectés utiles aux téléconsultations (comme le stéthoscope connecté, l’otoscope connecté, l’oxymètre, le tensiomètre…), puis de 350 € les années suivantes. Elle prévoit également une participation forfaitaire au temps passé en fonction du nombre de téléconsultations réalisées (entre 200 et 400 € par an).

Le déploiement des téléconsultations en officine fera l’objet d’un suivi, particulièrement dans les zones dans lesquelles la télémédecine peut jouer un rôle majeur pour faciliter l’accès aux soins.

Anne-Marie Thomazeau
Rédactrice en chef adjointe du magazine Viva, Anne-Marie Thomazeau est spécialisée dans la protection sociale et l’économie de la santé.

LES DERNIERS BILLETS

«Il reste une vraie culture de la solidarité en France» estime le sociologue Frédéric Pierru

Frédéric Pierru est chargé de recherche au CNRS, au Centre d'Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales...

5e branche : les associations font leurs propositions

L’Assemblée nationale a adopté le 15 juin les projets de loi organique et ordinaire relatifs à la dette sociale et à...

Les propositions des Mutuelles de France pour une protection sociale de haut niveau

Après leurs propositions sur l'hôpital et la médecine de ville, les Mutuelles de France ont présenté leurs propositions pour une protection...

« Les mutuelles ont un rôle à jouer dans un futur revenu de base » pour Thierry germain

Parce que la crise sanitaire a révélé toutes les fragilités de la société, la Fondation Jean-Jaurès** estime plus que jamais nécessaire...