Accueil Sécurité sociale Hôpital Des moyens pour l’hôpital public : les propositions des Mutuelles de France

Des moyens pour l’hôpital public : les propositions des Mutuelles de France

La Fédération des mutuelles de France (FMF) présente ses propositions pour un service public hospitalier au service de tous. Depuis 2003, de nombreuses lois se succèdent pour réformer l’hôpital, toutes orientées vers une logique marchande. La crise de la Covid-19 a violemment montré que cette logique était contraire à l’intérêt général. La FMF propose trois axes de réflexions à adopter d’urgence.

” Ce sont 69 000 lits qui ont été fermés depuis 20032 tandis que la population française a augmenté de 9% sur la période, précise dans un communique la FMF. Et elle poursuit : depuis près de deux ans, les Mutuelles de France se sont associées à la mobilisation des personnels des hôpitaux qui a été croissante sans qu’aucune réponse satisfaisante n’ait été apportée. Dans ce contexte, c’est sur la conscience professionnelle et l’extraordinaire dévouement des professionnels hospitaliers, tous métiers confondus, qu’a reposé la capacité de l’hôpital à répondre aux besoins de la population face à la pandémie.

Dans la perspective de la journée de mobilisation pour la défense et la promotion de l’hôpital public du 16 juin, alors que se déroule le « Ségur de la santé » et que les fermetures de lits et amputations de budgets ont repris, la Fédération des Mutuelles de France soutient les personnels et rend publiques ses propositions pour renforcer l’hôpital public. Ce dernier est un acteur majeur de santé dans notre pays qui permet à une large part de la population d’exercer effectivement son droit à la santé. Il est temps de lui en donner les moyens et l’organisation, au service du bien commun. Les propositions des Mutuelles de France s’inscrivent sur trois axes :

  • Renforcement du service public hospitalier pour garantir l’accès à des soins de qualité pour toutes et tous et partout sur le territoire ;
  • Amélioration de la coordination entre l’hôpital et la médecine de ville pour garantir le premier recours et assurer un maillage sanitaire de haut niveau ;
  • Une gouvernance sanitaire qui traduise la diversité des acteurs de la santé publique et permettent une meilleure cohérence territoriale et sanitaire.C’est pourquoi les Mutuelles de France invitent leurs adhérents à transformer les applaudissements en participation active à la mobilisation collective du 16 juin.
François Fillonhttp://www.vivamagazine.fr
Directeur de la rédaction du magazine Viva, François Fillon s’intéresse à l’économie sociale et plus particulièrement aux questions de protection sociale.

LES DERNIERS BILLETS

« Je vous propose un congrès mutualiste de combat »

Jean-Paul Benoit, président des Mutuelles de France, a introduit à Brest, dans un discours offensif, le congrès de la fédération mutualiste....

De Saint-Etienne à Brest, trois ans avec les Mutuelles de France

Trois années se sont écoulées entre le dernier congrès, à Saint-Etienne en 2017 et le nouveau rendez-vous de Brest. L’occasion de...

Quels jours heureux après la crise sanitaire ?

Lors de la première table ronde du Congrès des Mutuelles de France, il s’agissait de dégager les pistes pour parvenir à...

«Le désir de solidarité, de collectif et d’engagement est immense»

Jocelyne Le Roux, coordinatrice de la Délégation territoriale Centre-Ouest des Mutuelles de France, a accueilli à Brest, les participants au Congrès...