Accueil Système de soins Médecine de ville : pour un accès aux soins de qualité, pour...

Médecine de ville : pour un accès aux soins de qualité, pour tous et partout

À l’occasion de la mobilisation du 16 juin 2020, les Mutuelles de France ont fait des propositions pour donner des moyens à l’hôpital public. Aujourd’hui, et à la suite des propositions de la FNMF qui appellent à « Passer du dire au faire », la FMF présente ses propositions pour la médecine de ville. 

La médecine de ville est un des premiers points d’accès à la santé de nos concitoyens. Après des années de crise qui ont vues l’aggravation et la multiplication des déserts médicaux, le « Ségur de la santé » semble se concentrer sur la problématique -réelle- de l’hôpital, n’associant à la réflexion sur la médecine de ville que la représentation des professionnels libéraux. 

4 millions de personnes vivent dans un désert médical et 4,4% de la population réside à plus de 45 minutes d’un cabinet de pédiatre, d’ophtalmologue, de gynécologue ou de psychiatre. À ces fortes disparités géographiques s’ajoutent les barrières financières à l’accès aux soins : l’absence de tiers payant généralisé ou les dépassements d’honoraires… 

L’épidémie de Covid-19 n’a fait que mettre au jour cette crise qui dure faute de détermination politique. Il est temps de changer de méthode, de mobiliser tous les acteurs, parmi lesquels les médecins libéraux mais aussi les centres de santé, et de donner une place normalisée aux avancées technologiques. 

Les propositions des Mutuelles de France s’inscrivent autour de trois axes : 

Réorganiser l’offre de soins pour faire reculer les « déserts médicaux » et permettre à tous l’accès à des soins de qualité, pour garantir notre approvisionnement en médicaments et pour intégrer pleinement la prévention dans la démarche de santé ; 

Faciliter l’accès à la santé en luttant contre le renoncement aux soins pour des raisons financières ; 

Promouvoir de nouvelles pratiques médicales comme la délégation de tâches, la télémédecine et le déploiement de plateaux techniques pluridisciplinaires dans les territoires. 

Anne-Marie Thomazeau
Rédactrice en chef adjointe du magazine Viva, Anne-Marie Thomazeau est spécialisée dans la protection sociale et l’économie de la santé.

LES DERNIERS BILLETS

Le gouvernement veut taxer les mutuelles

Selon une annonce du journal les Echos, le gouvernement entendrait prélever à la fin de l'année une « contribution exceptionnelle »...

Ségur de la santé : la Mutualité française propose d’aller plus loin

Les conclusions du Ségur de la santé viennent d’être rendues par le gouvernement. La Mutualité Française qui a apporté sa contribution...

« Les salariés de l’aide à domicile, grands oubliés de la prime-covid »

Alors que les salariés des Ehpad ont touché une prime-covid de 1000 ou 1500 euros (zone verte...

« Il reste une vraie culture de la solidarité en France », estime le sociologue Frédéric Pierru

Frédéric Pierru est chargé de recherche au Cnrs, au Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales...