AccueilMutualitéMutualité Française : un congrès d’avenir

Mutualité Française : un congrès d’avenir

Le 43e congrès de la Mutualité Française, temps fort en matière de santé et de protection sociale, se tiendra à Marseille en septembre prochain. Eric Chenut, président de la Fédération nationale de la Mutualité Française (FNMF), et Jean-Paul Benoit, président de l’union régionale PACA, ont tenu un point presse lundi 4 avril dans la cité phocéenne pour en préciser les grandes orientations. 

« Mutualité, territoires d’engagement pour l’entraide et la solidarité ». Ces mots donneront le thème du congrès de la Mutualité Française qui aura lieu du 7 au 9 septembre à Marseille. Cet événement, organisé habituellement tous les trois ans, était prévu en juin 2021. La pandémie de Covid-19 a contraint à le décaler d’une année, mais tout s’annonce désormais au beau fixe pour ce rendez-vous. « 2 000 congressistes, venus des 500 mutuelles que nous fédérons, seront présents, a précisé Eric Chenut, président de la Mutualité Française, lors d’un point presse le 4 avril. Ce sera pour nous l’occasion de mettre en avant notre ambition : se protéger ensemble, solidairement. » 

« 2 000 congressistes, venus des 500 mutuelles que nous fédérons, seront présents. » 

Eric Chenut, président de la Mutualité Française

Faire vivre les solidarités

Comment faire vivre les solidarités, les réinventer pour agir face aux défis de l’avenir et aux nouveaux enjeux, la santé environnementale, la transition démographique, la mutation numérique, toutes ces questions seront au cœur des débats. Comme il est de coutume, ce grand rassemblement devrait recevoir la visite du président de la République nouvellement élu. A Marseille, qui n’avait plus accueilli ce congrès depuis 1954, sera également dressé un bilan de la convention citoyenne qui s’est réunie à l’automne 2021. Des propositions seront alors faites, fruit de ces réflexions d’où émane déjà une priorité : faire reculer les déserts médicaux. « L’urgence est là, a rappelé Eric Chenut. 7,4 millions de Français vivent dans un désert médical, 5 millions n’ont pas de médecin traitant. » 

62 % des français vivant en zone rurale ont des difficultés d'accès à un médecin ©FNMF
62 % des français vivant en zone rurale ont des difficultés d’accès à un médecin. © FNMF

Favoriser l’installation des centres de santé

Pour répondre à cette situation, la mutualité s’implique notamment pour favoriser l’installation de centres de santé, en facilitant l’assistance administrative et en développant la téléconsultation. Jean-Paul Benoit, président de l’union régionale PACA de la Mutualité Française, tire le même constat à l’échelle locale. Si le littoral ne manque pas de praticiens, d’autres zones, urbaines, périurbaines ou rurales, en sont totalement dépourvues. « On rencontre un vrai problème d’accessibilité aux spécialistes », a-t-il relevé. C’est cette problématique globale que s’efforce d’anticiper la Mutualité Française, en mettant en avant un autre axe majeur : la prévention. « L’espérance de vie sans incapacité est très moyenne, 64,5 ans pour les femmes, 63 ans pour les hommes, a souligné Eric Chenut. Pour conserver un système de santé soutenable, nous devons insister sur les mesures de prévention, à tous les âges de la vie. » 

Maintien de l’autonomie

Le maintien de l’autonomie et la prévention de la dépendance, ou la lutte contre les inégalités en santé, avec un dispositif destiné aux jeunes en parcours d’insertion, font ainsi partie des actions mises en œuvre. La promotion de l’activité physique est également encouragée. Un programme sport et santé, en partenariat avec la mairie de Marseille, très à l’écoute de la mutualité sur toutes ces questions, est prévu en marge du congrès. Rendez-vous en septembre !

Jan-Cyril Salemi

LES DERNIERS BILLETS